mercredi, août 23, 2006

"La mer c'est dégueulasse, les poissons baisent dedans !"

Renaud est indéniablement mon chanteur (auteur, compositeur) français préféré de ces trente dernières années... l'héritier légitime des Brassens, Brel et autre Ferré ! Révélé dans la foulée de Mai 68, ce trublion s’est d’emblée érigé en empêcheur de penser en rond, imposant dans ses chansons un ton contestataire, provocateur et engagé, s’exprimant dans un langage plus proche de Frédéric Dard que de Victor Hugo. Son univers est celui des ruelles sombres, des prolos, des truands… des petites gens.
Dans un monde de la chanson aseptisé, conventionnel et commercial, Renaud a su trancher par ses textes engagés, loin du politiquement correct, des opinions policées.
Je vous invite donc à (re)découvrir ce chanteur si atypique et si attachant à travers ses coups de gueule (Hexagone, Fatigué, Où c’est qu’j’ai mis mon flingue…), ses chansons dénonciatrices (Morts les enfants, Triviale poursuite, L’aquarium…), sans oublier les très belles balades (Mistral gagnant, Manu, Chanson pour Pierrot, Il pleut…).

4 commentaires:

Luna a dit…

Je connais Renaud mais pas ton son répertoire...et le titre de ton post c'est celui d'une chanson à lui aussi?

Ulysse a dit…

non c'est un extrait d'un de ses plus fameux succès : "Dès que le vent soufflera" tu peux trouver les paroles sur http://www.paroles.net/chansons/13806.htm
si tu veux en savoir plus sur le chanteur tu peux aller sur le site du "HLM des fans de Renaud" très complet et qui propose notamment en téléchargement gratuit (et légal) des chansons et albums inédits http://www.sharedsite.com/hlm-de-renaud/discotheque/telechargement/telechargement.htm

Heliodore a dit…

J'aimais bien "mon beauf" qui a mis sa soeur en cloque :-)
"On choisit ses copains, mais pas sa famille"

Ulysse a dit…

@heliodore : bienvenu sur Ithaque... ta présence m'honore !